Rencontres Poétiques

Serge Basso de March : 

    Serge Basso de March est né en 1960  en France, à Verdun, lieu symbolique d’une des plus grandes batailles de la première guerre mondiale.

    Fils d’immigré italiens, Serge Basso de March était totalement prédestiné à se sentir citoyen du monde.

    Bercé par deux langues, l’italien et le français, enrichie par deux cultures, il a toujours fait de sa vie un enjeu citoyen.

    D’abord fortement investi sur le terrain du social, animateur puis directeur de Centre Social dans des quartiers difficiles, il a peu a peu compris l’importance de l’éducation à la culture. Il en fit un de ses objectifs de vie.

    Il est aujourd’hui directeur de la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette centre culturel alternatif au Luxembourg (beaucoup), mais aussi poète et dramaturge (un peu).

    En tant que directeur de la Kulturfabrik il est fortement investi sur le développement culturel transfrontalier (entre  Allemagne, Belgique, France et Luxembourg).  Il est à ce titre expert théâtre pour la Lorraine, Coordinateur du printemps poétique transfrontalier entre Lorraine, Luxembourg, Sarre, Rhénanie Palatinat et Wallonie, Coordinateur du projet « Textes sans frontières » autour des écritures dramatiques contemporaines, fondateur d’un  collectif d’auteurs dramatiques à l’échelle transfrontalière, etc….

    Il a publié trois livres de poésie,: « Contremarge » (2006), « L’envers du sable » (2008) et « Diable, poète, funambule et autres objets bizarres » (2010) ainsi qu’un livre de chroniques « Petites chroniques de la vie qu’il fait » (2014) 

    Il a aussi publié deux polars : « Les dessous de la vierge à l’enfant » (2014) et « Y’a des fausses notes dans la 5ème »  écrits à 4 mains avec Enrico Lunghi le Directeur du MUDAM (musée d’Art contemporain) Luxembourg

    Il est aussi auteur de trois pièces de Théâtre : « Les dimanches de Farine », créée au Luxembourg, et joué au Luxembourg, France et Belgique en 2009 et 2010, « La reine des neiges » (adaptation jeune public de la Reine des neiges d’Andersen) créée en 2010 au Luxembourg et  « C’est le printemps il fait beau, les oiseaux chantent, les arbres bourgeonnent et il est tombé du 3ème étage » créée au Luxembourg en 2015

    Trois nouveaux livres sont en instance de publication : « Tryptique d’un horizon aperçu » (poèsie), « Il faut parfois couper le beurre de la vie avec du fil à retordre » (aphorismes) illustré par Lefred Thouron du Canard Enchaîné (parution en 2017 au Cactus inébranlable » et « Nuits Jours Chants et Parenthèses  » . Il travaille aussi à la traduction du poète turc Ali h Ecer (publication 2018 aux éditions PHI)

    Il est publié dans de nombreuses revues (Belgique, Canada,  France, Italie, Roumanie, Luxembourg etc..)

      Il est directeur de publication de  « transkrit », revue de référence qui travaille sur la problématique de la traduction et qui publie les grands auteurs d’aujourd’hui.

  Il est traduit en 7 langues : arabe, catalan, espagnol, italien, Luxembourgeois, roumain et turc.

      Il sera pour notre plus grand plaisir, notre invité d'honneur ce vendredi 27 janvier 2017.

                       « Le Diable est venu

                       courbé

 

                       Il portait sur son dos

                       tous les prétextes de Dieu

 

                       Il boitait

 

                       Par charité humaine

                       je lui ai ouvert ma porte »