Rencontres Poétiques

Pierre Vendel est professeur de lettres au collège d'Amnéville, depuis 1998. C’est au début des années 80, en écoutant « La vie ne m’apprend rien » de Daniel Balavoine, qu’il a pris conscience du pouvoir et de la beauté des mots : « Les lois ne font plus les hommes mais quelques hommes font la loi ». Ce chiasme a été le déclic poétique, la prise de conscience de la beauté de la langue qui a déclenché en lui l’envie de créer à son tour, le désir de jouer avec les mots, de les manipuler, de les faire rimer, mais également d’exprimer des idées aussi belles que rebelles. Depuis, il a publié 2 recueils (Funambule et Le Passant), ainsi que 2 romans. Il était notre invité pour cette soirée où il a dit ses textes, se faisant accompagner par sa fille Marine sur quelques poèmes, ou chansons à dire.