Rencontres Poétiques

Jean Dorval : 

           Né en 1966, Jean Dorval est d’origine parisienne. L’amour l’a conduit en 1987 jusqu’à Metz, où il vit désormais en Lorrain de cœur et d’esprit. Père de deux enfants, il écrit par passion, mais œuvre également comme journalisme. Il a été notamment correspondant à la Revue Lorraine Populaire, à La Semaine et au Républicain Lorrain, et animateur radio à RPL 89,2, la Radio du Pays Lorrain. Depuis 2006, il est aussi animateur du blog LTC - La Tour Camoufle qui traite de Poésie, de Musique, d’Art, de Social, de Foi, etc.

           Jean Dorval compose des poèmes depuis qu’il est adolescent. Il est publié chez les Editions Edilivre. Se réclamant du romantisme, il se dit volontiers fleur bleue, et à contre-courant, dénonçant la "malbouffe et la malbaise" (dixit). Et il écrit en vers libres "bio-sentimentaux", selon sa propre définition. Ses deux thèmes de prédilection sont donc : l’Amour de la Femme et l’Amour du Prochain.

           En 2014, avec Le Semeur de sentiments, texte d'un romantisme échevelé, qu'il situe entre Schiller et John Keats, il donne libre cours à sa passion de l’amour et des sentiments, invitant volontiers Éros au festin charnel, sur fond de Jazz, de Tango ou de Rap pour une poésie qui se veut populaire et proche du Slam.

           En 2015, il publie Le Carnet de voyage marocain. Ce parcours sentimental au Sud-Maroc au départ de Marrakech est un hommage à la Femme Amazighe où riment Lunes et Dunes, dans un désert aux formes sensuelles. Il y a là deux Roses des Sables, une blonde et une brune, une réelle et une fantasmée. 

           Puis en 2016, est publié Symphonie à la Foi, entièrement dédié au Créateur Universel, un Dieu d’Amour, de Tolérance, de Paix, de Partage, de Fraternité, de Solidarité et de Miséricorde, etc. Jean Dorval y rend hommage à toutes les formes et manifestations de la spiritualité. Un recueil tout autant dédié à Gandhi, à Mandela, au Pape François et au Dalai Lama qu'aux "Petits Gars de la Rue". Car Jean Dorval est intervenant social bénévole au sein des Équipes Rue Diocésaine (ERD). Il vit ainsi un véritable engagement dans le domaine du caritatif. Un œcuménisme tous azimuths qu'il affirme inspiré de la doctrine sociale de l’Eglise, allant de Saint François d’Assise et de Saint Vincent de Paul à Coluche...

           Toujours en 2016, est publié Et Dieu créa la Nymphe, clin d’œil au film culte de Vadim. Jean Dorval y déclare une fois de plus sa flamme à des actrices et des chanteuses qui l’ont fait rêver, telle Meryl Streep. Un recueil où il réinterprète à sa façon la scène où Christian séduit Roxanne, dans Cyrano. Sauf qu'aujourd'hui, Roxanne porte des dreadlocks.

           Enfin en 2017, Jean Dorval prévoit de publier deux autres recueils de poésie : Mots pour LA Muse (en cours de publication) et Mémoire Ouvrière (en cours de rédaction). Mots pour LA Muse est encore une ode à quelques icones, telles Lena Olin et Françoise Hardy, sans oublier de-ci de-là de belles passantes anonymes. Enfin, Mémoire Ouvrière se veut un vibrant devoir de mémoire dédié aux Ouvriers de la Manufacture de Tabac et des Allumettes de Metz, soit un siècle et demi d’Histoire sociale, familiale, syndicale, etc. mis en parallèle avec Carmen de Bizet, une autre rouleuse de tabac... 

           Pour tout savoir et plus : edilivre.com/catalogue/Jean Dorval

Pour Toi, jeune gazelle dévoilée 

 

Sur cette terre qui rougit les maisons 

 

Voici ce bouquet de fleurs des sables 

 

Mais aussi ces quelques vers arabes parfumés 

 

Qui font ton délice jusqu’aux larmes