Rencontres Poétiques

Jean Vodaine : son œuvre poétique lue par les membres de l'Association-Vodaine, avec Michel Sirey et le truculentissime Claude Billon, qui fait les présentations :

      Né en 1921 à Volce, ancienne Vénétie-Julienne, actuellement la Slovénie, Frédéric Vladimir Kaucic émigre avec ses parents en 1924. Ses parents ont fui le fascisme. La famille s’installe à Basse-Yutz en Moselle ouvrière. Certificat d’études en 1933. Titulaire d'un CAP de cordonnier en 1938, il se destine à devenir cordonnier comme son père, mais les circonstances l’obligent à travailler comme manœuvre aux haut-fourneaux de Thionville, puis monteur électricien, comptable de chantier et aide-métreur chez Alsthom. Il publie pour la première fois ses poèmes en 1945, à Thionville. C’est avec son recueil Rose et Noir édité en 1947, qu’il prend définitivement le pseudonyme de Jean Vodaine Bad’adn, Bod eden en langue slovène : sois Un !

         Son œuvre immense et protéiforme est celle d’un peintre, d’un graveur, d’un imprimeur-typographe étonnamment inventif. Avant toute chose, il est Poète. Trois Revues de poésie ont fait la preuve, selon Adrien Printz son collaborateur de toujours avec Edmond Dune, que des hommes de tous les jours pouvaient aussi avoir de belles choses à dire ! Mais c’est la création de la Revue DIRE en 1962, à YUTZ, qui confèrera à Jean Vodaine une renommée internationale.

         Typographe de génie. Vodaine fut le premier Français  couronné  par  le  prix  allemand  de  typographie Victor Otto Stomps qui lui sera remis, en 1987, au Musée Gutenberg de Mayence.

        Un provocateur de talents, selon ses amis, Vodaine a fédéré un nombre considérable d’artistes connus ou inconnus. Son art de vie : toujours mieux servir la Poésie ! De multiples expositions seront organisées autour de son grand-œuvre, notons l’impressionnante Rétrospective réalisée en 1981 à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson.

      A l’heure où la Lorraine se remet durement de la mort de ses hauts-fourneaux, il est bon d’accueillir à nouveau Vodaine le Poète qui nous écrit encore depuis ses Chants de Yutz :

 

Je voudrais que mon chant soit un feu disponible

 

      En 2005, la commune de Yutz lui dédie une rue. Jean Vodaine meurt le 8 août 2006 à Pont-à-Mousson.

     Cette soirée-récital n’est pas la création d’une Compagnie de Théâtre, mais elle sera en bonne compagnie de l’Association-Vodaine, créée par le fils et la fille de Jean Vodaine en 2013

    Il s’agit de poésie. Et de la plus fidèlement servie.

   Il s’agit d’évoquer l’homme libre, membre d’un peuple qui prend la poésie pour commun dénominateur. Avec rien dans les mains, aucune arme et rien d’autre dans les poings que cette énergie vulnérable et précaire contre l’immortalité des débinards, et leurs combines !  Vodaine griot lorrain grand sorcier d’une Europe des artistes, professeur de santé poétique : affichez-vous donc en toute poésie et voyez-y comme ça dérouille dans les veines !       Oui, pas d’autre posologie que la seule sincérité, c’est fête du poème, délices d’émotion, ce qui nous coûte vrai à vrai dire. C’est aussi la chance d’écarter la niaiserie des convulseurs de la bouffonnerie tragique, s’offrir la dissidence, le prodige de faire de belles choses avec de petits moyens, peloter sa propre vie avec des mains oeuvrières, se la jouer complice avec de splendides dulcinées : la lucidité. Et la dignité de rêver, de fumer sa clope existentielle clopin-clopant depuis son lopin d’ici, vers l’infini. Oui inventer pour tous, comme inviter pour soi : le coup de foudre d’un chant naturel qui aide à se laver de tous les clichés qui ruinent la sensibilité. Vodaine avec Nous !

La commune de Baslieux, village-atelier, sa dernière demeure, lui dédia et de son vivant la Rue des Jardins - Jean Vodaine, il n’y avait pas assez de place sur la plaque pour ajouter : jardinier de la musique du cœur. Typographe inspiré, gra- veur et peintre, fondateur de la Revue DIRE, son Œuvre-Vie est celle d’un vrai Pauvre, poète de la Beauté fraternelle,

Quelle affiche pour Jean Vodaine ?

Nous vous proposons un petit album des affiches auxquelles vous avez échappé, ainsi qu'une série d'images associées à Jean Vodaine et à son œuvre. Choisissez celle qui vous plaît et téléchargez-la d'un simple clic. Vos éventuels commentaires peuvent nous être transmis ici : contact@zartbe.com.

Merci à nos partenaires et soutiens dans toutes nos actions.

Tous droits réservés © Z'art be